Aller au bureau à vélo ? Ok mais avec quoi ?

Vélo 14 oct. 2021

Avec l'augmentation du prix de l'essence (qui prend entre 0,02€ et 0,04€ par litre par semaine (source ministère de l'Écologie)) beaucoup d'entre vous seront tentés de sortir sa petite reine du grenier pour l'utiliser. Mais pour ne pas vous dégoûter, il vous faut deux trois équipements.

Je ne vais pas faire cette liste en étant sponsorisé par une marque, même si vous risquez de voir beaucoup de Decathlon et puis... Je vais me baser sur mon expérience personnelle et mes tests.

Tout d'abord, je me suis mis au vélo en juillet 2020, je fais partie de ces "néo-cyclistes" qui ont attrapé le virus du vélo. Maintenant, je fais du vélo au quotidien pour me déplacer, mais aussi pour mon loisir (au moment où j'écris ces lignes, j'ai roulé un peu plus de 3 750 km selon Strava. J'ai donc roulé en hiver, en été, au printemps et en automne.

Velotaff, la drogue légale - Dryusdan.space 🚀
Si vous trainez sur les réseaux sociaux, vous avez du surement entendre parler du velotaff. Et puis si vous n’êtes pas sur internet, ni ne regardez la TV vous avez surement dû voir passer de nombreuses personnes sur un vélo. He bien, j’ai testé le vélo pour aller au boulot.

Assez rapidement, j'ai été confronté à un point essentiel avant même de regarder les équipements obligatoires. Il faut être habillé confortablement avec votre définition du confortable. Exit le lycra et les chaussures de cyclismes. À mes tout débuts, j'étais en jogging/baskets et clairement le lycra aurait été totalement inutile.

D'abord, habiller le vélo

À l'heure où j'écris cet article, les feuilles tombent des arbres (et il fait nuit.). L'automne arrive avec son drap orange, les jours sont plus courts et le temps plus frais. Il est judicieux d'investir dans un jeu de lumières pour être vu. Les moins cher chez Decathlon fonctionne à pile et sont statiques. Le jeu de lumière sur batterie fonctionne aussi très bien, je les ai testées il y a trèèèès longtemps et c'est du bon matériel. Je trouve cependant le flash arrière un poil agressif et lumineux pour les cyclistes derrière. Personnellement, j'utilise des Lezyne Zecto qui ont beaucoup de modes de clignotement dont une qui éteint une LED sur trois (que j'utilise) ce qui n'aveugle personne et change des clignotements.
Autre point obligatoire des catadioptres (ou réflecteurs). Ils sont obligatoires au niveau des pédales, des jantes ainsi qu'à l'avant et à l'arrière. Je vous avoue que j'en ai sur les roues et les pédales de mon vélo de tous les jours. En plus, la police de Nantes les contrôle aléatoirement. On peut remplacer les catadioptres latéraux par une bande réfléchissante sur des pneus (je vous en parle plus tard.). J'utilise ceux de Decathlon. Pour ceux qui en cherchent avant et arrière, je vous conseille de chercher des stickers réfléchissants ou des catadioptres adhésives, je n'en ai pas à vous proposer.
Avant de passer sur les vêtements pour cette fraîcheur, je rajoute quelques "accessoires" sur les éléments indispensables à avoir avec soi : des démonte pneus et un kit de réparation de chambre à air ou des chambres à air. Personnellement, j'utilise des Michelin air Stop qui sont un peu plus costauds.
Un dernier élément essentiel sur votre vélo, c'est d'avoir des pneus de qualité (et de toujours bien les gonfler), j'ai testé les Schwalbe Marathon plus réputé comme increvable, mais ils peuvent se montrer infernaux à monter. Je n'aime pas non plus leurs adhérences relatives sur chaussée humide. J'ai personnellement pris des Continental Contact, ça me permet de rouler en ville, mais aussi sur les chemins. Le revêtement anti-crevaison sur ces derniers est identique à mes pneus de vélo de route les Continental GP 4 saisons qui sont excellents, mais qui coûtent un rein (et qui ont pris 5 € 😮).
Petit plus quand même, je l'ai installé récemment : une sonnette Knog. Elles sont très jolies, discrètes et ont un bon son. Mais c'est plus pour votre plaisir auditif que celui des automobilistes.

La sécurité routière a mis en ligne une infographie des équipements obligatoire :

Si je résume : lumières et catadioptres sont les deux équipements obligatoires et indispensables en ville (au moins pour être vu un minimum). Tous les autres équipements présentés dans cet article sont surtout des équipements conseillés.

Maintenant, les fringues !

Le must, c'est qu'ils soient clairs et visibles, personnellement, j'ai craqué pour cette veste Decathlon qui est normée de façon à pouvoir vous balader hors de la ville de nuit (et qui a pris 20 € par rapport à quand je l'ai acheté 😱). Très respirante tout en étant protectrice, elle est très bien.
Si vous n’êtes pas frileux, un pull léger peut faire l'affaire. Là, c'est à chacun de voir (Personnellement, je suis encore en tee-shirt à manches courtes (ERATUM, je vais prendre ma polaire demain)).
J'ajoute une petite paire de gants (fluo, cela va de soi.) de mi-saison, je ne suis pas très frileux et à Nantes, on a un climat plutôt doux, les gants d'hiver (plus chauds) ne sont pas utiles pour moi (mais pareil, il faut vous faire votre avis sur la nécessité d'avoir des gants chauds ou non).
Pour la pluie, je me suis acheté cet ensemble très tendance : un sur pantalon (Avec protège chaussures) et cette veste coupe vent. Ça se roule en boule et se glisse dans une sacoche sans souci, ça protège bien, même si certaines pluies très importantes arrivent à traverser un peu. Je déconseille le poncho, ça réduit les couts, mais ça augmente la surface de prise au vent et donc en cas de coup de vent, vous pouvez faire parachute.

Une cycliste en ville

La sécurité de votre petite reine

Cela va être assez rapide, il vous faut un vrai cadenas. Je peux vous assurer que c'est dur de se faire voler des vélos, son moyen de locomotion. Un excellent cadenas dissuade beaucoup. La Fédération des Usagers de Bicyclette (FUB) fait régulièrement des tests de bons antivols et établit une liste. J'utilise un antivol en U Abus GRANIT X-PLUS 540-160HB et en fonction du système de démontage du pneu (attache rapide ou pas) j'agrémente d'un petit antivol pour éviter le vol de la roue.

Autre point, il est important de faire graver (ou tatouer) votre vélo. Cela peut dissuader, mais surtout permettre de l'identifier en cas de vol. Le marquage est obligatoire depuis le 1er juillet 2021 sur tous les vélos vendus neuf ou d'occasion.

C'est la partie malheureusement pas drôle, mais où on peut s'en prémunir (Dans tous les cas le vol de vélo est à 2x plus élevés que le vol de voiture par an (2020 ne compte pas), ce qui ne me semble pas si énorme que ça vu la "simplicité" du vol et la non-surveillance des vélos.

Mais bref, il ne faut pas que ça vous décourage, ça n'arrive pas tant que ça, juste ça arrive et il faut en être conscient.

Cadenas vélo

Une recommandation personnelle

Enfin deux pour être précis, une liée aux pédales et l'autre sur l'éclairage. Sur mon vélo urbain, j'ai une paire de Shimano PD T421. Il s'agit de pédales automatiques (avec cales) double face avec cales SPD faciles à enlever (très adapté pour la ville). L'avantage de ces cales, c'est qu'elles se glissent dans des chaussures à l'apparence classique comme les Shimano CT-5(00) ou des Adidas. L'autre réel avantage est qu'on a une vraie prise sur les pédales, aucun risque qu'elles glissent et cela permet de mieux transférer l'énergie aux pédales et donc d'avancer indirectement plus vite (personnellement, je trouve ça très confortable.).
Autre point lié cette fois-ci à l'éclairage, si vous souhaitez faire des sorties nocturnes, je me dois de vous conseiller des lumières très costauds, généralement les modèles à 600 lumens fonctionnent bien hors agglomération sur route. Les puissances au-dessus des 600 lumens sont pour des zones escarpées (chemin, forêt, champs...). Je me suis offert une lampe Knog PWR trail 1100L, l'avantage de cette gamme est que la batterie peut aller dans plein de composants mais aussi servir de powerbank. Je suis juste déçu de l'attache de cette dernière qui est très compliquée à bien mettre (pas trop haut, pas trop bas, et bien fixé). Une fois ça en place cette lampe est très bien. Il en existe beaucoup d'autres. Il faut surtout regarder l'autonomie de la lampe et regarder si elle peut naviguer entre les lumens, par exemple la mienne peut éclairer à 1100 lumens, mais également à 600 ou 300 (et économiser de la batterie en conséquence).

Mon coup de cœur vélo abordable

J'ai dû acheter un vélo suite au vol de 3 de mes vélos dans un local vélo pas aux normes dans mon immeuble et vu la pénurie, c'est assez compliqué de trouver facilement des remplaçants.
Il y avait un vélo qui me faisait de l'œil avant que je cherche à en racheter un, et un ami l'avait et le recommandait. Il s'agit du Elops Single Speed 500 de chez Decathlon (oui encore). Vous constaterez qu'il n'a pas de vitesse, juste des freins et un cadre. De ce fait, il y a moins d'entretien, moins de frais, moins cher (surtout pour un cadre en acier donc plus confortable) et surtout : il y a du stock !
Ça a été mon coup de cœur, car pour un vélo sans vitesse, je le trouve équilibré, facile à prendre en main. Le vélo est nerveux et relativement joueur. Perso, je me suis éclaté dessus.
La difficulté se trouve justement au niveau de l'unique vitesse, en cas de côte trop importante, vous ne pourrez pas mettre de plus petit rapport. Mais dans le cas d'une majorité de villes, ce n'est pas un problème, les côtes à 14 % ne sont pas légions.
Il y a seulement deux petits soucis avec ce vélo : l'impossibilité de mettre un porte-bagage et le fait que je n'aime pas les pneus livrés avec, au bout de 300 km, ils devenaient moins adhérents. Mais bon, une fois les pneus changés, ce vélo est un délice à rouler en ville et sur des petits chemins !

Vous avez maintenant tout ce qu'il vous faut pour "abandonner" votre voiture à minima pendant cette crise pétrolière (et même après ça serait bien !).
En tout cas, après 1,5 an à me déplacer à vélo, malgré un triple vol et quelques mises en danger des autres usagés, je ne me vois plus prendre la voiture. Déjà parce que le matin, j'esquive entre 25 et 40 minutes d'embouteillages par trajet et les jours les plus calmes (en cas de pluie + accident, on parle d'1h/1h30 pour se déplacer en voiture). Je me sens bien, quand je quitte le bureau, j'ai cette coupure jusqu'à la maison qui me permet de décrocher totalement. Ma santé s'est améliorée aussi (monter des escaliers sans être essoufflé, c'est sympa !). Autre avantage, pour la même distance, j'économise 1 plein d'essence toutes les 5 semaines (la rentabilité est excellente.) ou un abonnement TAN par an (soit 224 € pour mon âge et 492,8 € pour la tranche d'âge 26-60 ans). Et je ne vais pas vous parler des effets médicaux, les effets pour l'économie française (oui, y en a), les effets sur l'agressivité des gens ni de l'effet sur la santé des autres. Juste des effets sur moi, j'suis content, j'me sens bien et j'me déplace vite 😁

Photo by Linda Xu

Sur ce, portez-vous bien.

❤️ Vous avez apprécié cette article ?

N'hésitez pas à le partager à vos ami·e·s ou à le partager sur vos réseaux sociaux favoris.
Et si vous souhaitez recevoir directement cet article dans votre boite email, inscrivez vous à la newsletter sur la page dédié ou en cliquant sur le petit bonhomme en bas à droite de votre écran 😉

Dryusdan

Chasseur de bug et régleur de problème (alias DevOps).

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.