Analyse de mes "données Google"

Vie privée avr. 04, 2018

Je penses pas que vous soyez passés à cÎté du scandale Cambridge Analytica, mais sûrement plus à cÎté de la RGPD. Cette derniÚre loi oblige les entreprises à donner accÚs à toutes les données que celles-ci conservent sur vous.
Bénéficiaire d'un compte Google pour que mon téléphone puisse démarrer (sans Google, le téléphone se verrouille et ne démarre plus), j'ai décidé de regarder ce que Google sait de moi et qu'est ce qu'il a recueilli sur ces derniÚres années (environ 10 ans...). Tout d'abord, je pars avec un sacré avantage par rapport à n'importe qui, je sais que Google conserve mes données bien au chaud pour les revendre, donc je serais sans doute moins surpris.
Dans ce billet, il va y avoir beaucoup d'incertitude, non pas parce que "je pense que Google le fait" mais parce qu'une entreprise cÎtée en bourse à 13 milliards, qui ne recoupe pas d'informations, ce n'est pas logique.

Commençons

DĂ©jĂ , il faut tĂ©lĂ©charger l'archive. 4,59Go de donnĂ©es... Je crains le pire, ça fait beaucoup quand mĂȘme !
Attention, cette archive peut ĂȘtre tĂ©lĂ©chargĂ©e ensuite par n'importe qui sous rĂ©serve de possĂ©der le lien.
Si vous n'avez pas envie de lire tout le pavé listant chaque fichier, descendez au titre suivant ;)

Agenda : Rien à signaler, aucune donnée (vu qu'en prenant un Android, j'ai tout de suite synchronisé Etar avec mon instance Nextcloud et pas sur l'agenda Google).
Android Pay : Rien Ă  signaler, je savais mĂȘme pas que ce truc existait.
Cercle Google+ : J'aimais bien Google+ pour son design, mais j'ai fini par supprimer mon compte car c'Ă©tait... Restreint. J'ai donc plus rien (tiens, ils ne conservent rien ?).
Contact : Pareil que pour l'agenda, tous mes contacts Android Ă©taient synchronisĂ©s sur mon instance Nextcloud. J'ai juste une personne mal enregistrĂ©e dessus. Par contre, Google ne marque nulle part que j'apparais dans les contacts de telle ou telle personne, alors que Google le fait sĂ»rement. Par contre, mes contacts mail ou mĂȘme les personnes Ă  qui j'ai envoyĂ© un mail, reçu un mail ou Ă©changĂ© un document Google Docs sont dedans... Comme si votre facteur savait avec qui vous correspondez, quelle publicitĂ© vous recevez ou encore avec quel collĂšgue vous travaillez. Car je peux vous affirmer que la Poste n'a pas fait ça et ne fait pas encore ça (mais vu que ça se privatise, qu'il faut que cela soit rentable et qu'ils possĂšdent une banque et des assurances, le croisement de donnĂ©es peut tout aussi bien se faire).
Drive : Bon, il me rend tout mon Drive Google avec tous les formulaires (Google Form) ainsi que les Google Docs.
Google Chrome : "Your data is encrypted and cannot be exported". Donc on ne sait pas ce que Google sait, ni quel est l'algorithme qui chiffre ça et encore moins si Google possÚde une Master key. Si une personne a un accÚs à ces données, je suis prenneur ! Donc je sais pas ce que Google sait sur moi avec Google Chrome, l'autocomplétion ou autre, mais Google a les données !
Google Keep : Google possĂšde une vieille note sur un site que je devais vĂ©rifier quand j'Ă©tais bĂ©nĂ©vole chez Olympe. (je me souvenais mĂȘme pas d'avoir testĂ© Google Keep m'enfin).
Google My Business : Google a pu lier un compte Business à mon compte perso... Je sais rien de plus sur ce que sait Google, mais je crois que je n'ai jamais utilisé ce compte.
Google PaySend : Aucun historique de transaction, donc je n'ai pas d'info (c'est quoi ce truc de Google encore ?).
Google Photos : J'ai deux photos, l'une d'elle a Ă©tĂ© prise en 2013, l'autre en 2014, une date, pas de donnĂ©es EXIF, donc pas de localisation sur la prise de ces images... Mais ça veut dire que Google rĂ©cupĂšre le lieu oĂč vous avez pris ces photos ! Le tout accompagnĂ© de leur droit de les conserver.
Google Music : Google référence tout les titres achetés sur sa plateforme. Là encore, n'ayant jamais utilisé l'application Google Music, je ne pourrais vous en dire plus.
G Suite Marketplace : Rien...
Hangout : Google a tous mes contacts et conserve toutes mes conversations (qui remontent à des années...)
Historique des positions : Hum, j'aime pas ce nom de dossier... Donc ce qu'il comporte : Des temps (timestamp), des Ă©tats "Still", "in vehicule" avec des probabilitĂ©s... Genre je marche dans mon appart, je suis en voiture, dans le bus, sur un vĂ©lo... Et plus le temps passe, plus Google savait quand je marchais ou quand je prenais ma voiture... Et cela change aussi en fonction de ma localisation (Nantes, Laval, Paris...). Donc Google sait oĂč je vais et comment.
Liste de tùches Google : Le néant
Messagerie : TOUS mes mails, de l'entĂȘte jusqu'au contenu, depuis la crĂ©ation de ce compte. 219Mo de mail ! AccompagnĂ© de tous mes contacts, Google sait donc toutes mes correspondances... Votre facteur ne fait pas ça ! Les mails censĂ©s ĂȘtre privĂ©s (avocat, mĂ©decin) sont accessibles et enregistrĂ©s chez Google, donc n'importe qui peut le voir (Chez Google, un pirate informatique, ou mĂȘme une entreprise "partenaire" avec Google)... Et il semble qu'une partie des mails sont chiffrĂ©s et inutilisables pour nous (toujours la mĂȘme histoire du chiffrement by Google)...
Mon activité : Houlà, un autre gros morceau semblerait-il...

  • Aide : L'aide que j'ai recherchĂ© sur les Nexus (ha bon ? J'ai eu ça moi ?) C'est tout (en mĂȘme temps j'efface souvent mon historique Google... Enfin si c'est rĂ©ellement effacĂ© ou si ce n'est pas trop tard.
  • ActualitĂ© : Toujours des sites que j'aurais apparemment consultĂ© .
  • Google dĂ©veloppeur : Des recherches en lien avec le dĂ©veloppement (css entre autre).
  • Google Play Store : TOUT mon historique Google Play, les pĂ©riphĂ©riques que je possĂšde...
  • Livres : Des recherches effectuĂ©es en rapport avec des livres.
  • Maps : TOUTES mes recherches, mes itinĂ©raires... RecouplĂ© avec mes positions et ceux de mes contacts, Google sait chez qui je dors...
  • Recherche : TOUTES les recherches effectuĂ©es chez moi, mĂȘme si aucun compte Google n'est connectĂ© sur mon ordinateur il arrive Ă  retrouver toutes mes recherches... Peut-ĂȘtre mon tĂ©lĂ©phone ou ma box SFR (qui a une application YouTube).
  • YouTube : Toutes mes recherches de vidĂ©os vues quand je suis connectĂ©, avec les sites au travers desquels je les ai regardĂ© (par exemple l'INA).
  • Recherche d'image... Pareil que les recherches classiques.
  • Solution publicitaire : Affiche quand une publicitĂ© sur une application ou un site s'est affichĂ©e... Donc Google sait quand je regarde une application ou un site.
  • Youtube : Liste toutes les vidĂ©os vues en Ă©tant connectĂ©.

YouTube : Liste toutes les vidéos, les abonnements, etc.

Et... Fini !

Bon, déjà, qu'est ce que c'est que ce fichier qui remonte au maximum au 2 mai ?
Pour rĂ©sumer, Google sait de moi ce que je regarde, quels sont mes centres d'intĂ©rĂȘt (jeux vidĂ©os et dĂ©veloppement)... Mais aussi oĂč je suis, quand, avec qui (gĂ©olocalisation mon amour), si je suis Ă  pied ou en voiture, oĂč je vais... CouplĂ© avec les informations des autres utilisateurs, Google sait avec qui je suis en ce moment, si je travaille, si je suis en cours, si je trompe ma copine, si je mange mais ne fais pas de sport... On est fliquĂ©s ! Et encore, ce genre de donnĂ©es sont en partie erronĂ©es de mon cĂŽtĂ© vu qu'en prenant un Android, je me libĂ©rais dĂ©jĂ  du joug des GAFAM... J'aurais bien aimĂ© savoir ce que Microsoft sait de moi, vu que je l'ai utilisĂ© avec la mĂȘme intensitĂ© (j'avais un Windows Phone), sans me soucier de quoi que ce soit...

Force est de rappeler que Google est une entreprise qui fait un chiffre d'affaires de plus de 110,9 milliards de dollars en 2017 et qu'ils ne gagnent pas tout cet argent Ă  coup de brevets et de ventes d'applications, surtout vu les services qu'ils offrent.
Entrecoupées avec celles d'autres utilisateurs, Google revend des données, des profils plus qu'intéressants permettant ni plus ni moins que de nous tracer et d'imaginer un futur plus sombre et plus cher (cf La vie privée est-elle si importante que ça )

Au final, je n'ai les données que sur un an et je savais tout ça, (sauf pour les moyens de locomotion). Et Google (enfin Alphabet) a bien joué son coup en verrouillant tout ce qui est téléphone... Mais on peut s'en sortir !

Je vous laisse réfléchir là dessus. Personnellement je change bientÎt de téléphone, donc adieu Google.

Correction par @Von (aussi sur Mastodon)
Photo par Edho Pratama

Dryusdan

Bidouilleur le jour et administrateur systÚme la nuit (ou l'inverse, c'est comme vous voulez), j'écris entre deux pannes ou amélioration des morceaux de ma passion que je vis à fond.

Super ! Vous vous ĂȘtes inscrit avec succĂšs.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accĂšs complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous ĂȘtes connectĂ© avec succĂšs.
Parfait ! Votre compte est entiÚrement activé, vous avez désormais accÚs à tout le contenu.