GitHub est mort, vive GitLab... Ou pas

Informatique juin 13, 2018

GitHub a été racheté par Microsoft pour la modique somme de 7,5 milliards de dollars (soit environ 6,4 milliards d'euro), de quoi nourrir des trolls de toutes envergures pour encore quelques jours. D'ailleurs en parlant de troll, je pose ça là :

Microsoft qui rachÚte Github aprÚs avoir massacré ses autres achats

Face à cette annonce, GitLab a fait le plein de promotions, de clients et de dépÎts... En quelques heures, 13 000 dépÎts ont ainsi été créés. Chez Framasoft, la taille du backup a augmenté de 5% depuis l'annonce...
En soit, on a des alternatives plus ou moins bien mais pas encore d'outil de remplacement (mĂȘme si c'est prĂ©vu) car mine de rien GitHub Ă©tait assez efficace en mettant de cĂŽtĂ© qu'il Ă©tait propriĂ©taire. Sauf que l'Ă©norme soucis Ă  tout ça, c'est que les gens ne montent pas leur petite instance / migrent vers GitLab ou Framasoft.

Mais oĂč le problĂšme ? On essaye d'esquiver Microsoft ?

Le soucis c'est que vous quittez un point de centralisation pour un autre... GitHub est connu, GitLab aussi. Vous risquez juste un rachat de GitLab ou une fermeture. C'est peut-ĂȘtre peu probable mais pas impossible...

La décentralisation ce n'est pas aller d'un gros silot de données vers un plus petit

Le problĂšme ne touche pas que GitHub / GitLab, et je ne vais mĂȘme pas parler des GAFAM mais de Framasoft par exemple. C'est une association de confiance, c'est sĂ»r, mais il s'agit d'un Ă©niĂšme point de centralisation...

Hé ? S'ils sont de confiance ? Moi ça ne changera rien que cela soit eux ou des petits acteurs s'ils tombent. Et comme ils sont connus ils sont digne de confiance.

Sur ce point je serais quasiment d'accord mais j'ai plusieurs contre arguments :

  • Plus vous ĂȘtes nombreux, sur un serveur, plus les sauvegardes coĂ»tent cher
  • Plus vous ĂȘtes nombreux, plus l'infrastructure coĂ»te cher en gĂ©nĂ©ral
  • Plus vous ĂȘtes nombreux, plus le point de centralisation devient intĂ©ressant que cela soit pour les "destructeurs" (des types qui lances des attaques DDOS car ça impacte du monde) comme pour les financiers...
  • Plus vous ĂȘtes nombreux, plus le pouvoir des administrateurss devient grisant (c'est le cas avec la plus grosse instance de Mastodon par exemple, Ă  savoir Mastodon.social)...
  • Internet n'a pas Ă©tĂ© conçu de maniĂšre Ă  ĂȘtre consultĂ©... Chacun de vous peut avoir un bout d'Internet chez lui. (Regardez par exemple le P2P qui n'est pas prĂ©vu pour le piratage Ă  la base)

Oui, mais pour avoir un bout d'internet chez soi, il faut avoir des connaissances...

EntiĂšrement d'accord, c'est mĂȘme pour ça que Framasoft a crĂ©Ă© le collectif CHATONS, un collectif visant Ă  rĂ©fĂ©rencer des associations ou des personnes qui ont les connaissances pour faire des petits bouts d'internet chez eux sans pour autant centraliser.

Signal, aussi toxique que WhatApp mais auditable

Je comprends pas ton point de vue, tu veux décentraliser mais centraliser d'autres points. Mais d'un autre cÎté tu conseilles les gens de quitter WhatApp pour Signal.

DĂ©jĂ  je conseillais, et au final je trouve Signal aussi dangereux que WhatApp car c'est un point de centralisation, mĂȘme si techniquement c'est chiffrĂ©, je ne peux pas avoir autant confiance que dans une personne avec qui je vais trinquer.

Au final, que veux-tu dire dans cet article ?

En fait je déconseille tout ce qui n'est pas prévu pour se féderer. C'est à dire que je déconseille tout ce qui est Twitter, Facebook, WhatApp, Hangout, Discord, Signal, Skype... Mais je recommande fortement XMPP, Mastodon, les mails (oui, ça existe encore ça), Matrix... Et sur les sites qui ne peuvent pas se féderer (cloud, lecteur RSS...) prendre des acteurs que vous pouvez rencontrer et qui n'ont pas une taille importante...

Et si vous avez envie d'avoir un petit bout d'internet chez vous pour vous et votre famille, il existe Yunohost qui permet de faire ça... Un vieux pc, une connexion internet et ZOU ;)

Correction par Von

Dryusdan

Bidouilleur le jour et administrateur systÚme la nuit (ou l'inverse, c'est comme vous voulez), j'écris entre deux pannes ou amélioration des morceaux de ma passion que je vis à fond.

Super ! Vous vous ĂȘtes inscrit avec succĂšs.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accĂšs complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous ĂȘtes connectĂ© avec succĂšs.
Parfait ! Votre compte est entiÚrement activé, vous avez désormais accÚs à tout le contenu.